Pas fort, Benoit Dorais et ses contraventions multiples

logo Ville de Montréal

Le #2 de la Ville de Montréal, Benoit Dorais, c’est fait épingler récemment pour une 9e fois par la police pour excès de vitesse.

Nous comprenons que ça doit être passionnant de travailler avec une mairesse (il faut dire maire paraît-il,c’est autre chose) qui porte le nom d’une plante et que son bras droit est pressé de se rendre au bureau.

Ou encore, c’est tellement désagréable de travailler avec elle, que monsieur Dorais se dépêche de fuire le bureau.

À sa dernière infraction, Benoit Dorais a été intercepté sur l’autoroute 35, celle qui passe dans Saint-Jean-sur-Richelieu, à 171 km/h.

Ce n’est pas rien là! 71 km/h au-dessus de la limite permise.

Son permis de conduire a été suspendu, et il a dû acquitté une amende de 1 378$.

Nous comprenons que d’être intercepté pour vitesse, une fois ou deux c’est une chose.

Mais selon le Journal de Montréal, c’est la 9e fois que cela se produit depuis 1995. La vitesse dépassée variait de 16 à 39 km/h.

Et ça, dites-vous que ce sont les fois où monsieur Dorais c’est fait intercepter. Combien de fois a-t-il eu un comportement similaire sans se faire intercepter?

La mairesse a été très silencieuse à cela et pourtant, rien de moins que la démission de monsieur Dorais est exigé par l’opposition à la Ville de Montréal et, avec raison.

Quand une personne travaille au sein d’un gouvernement municipal, ne devrait-elle pas donner l’exemple à ses citoyens. Monsieur Dorais est un très mauvais exemple à suivre pour les montréalais.

Avec autant de contraventions pour vitesse excèssive depuis 1995, imaginez comment au quotidien, dans son travail, monsieur Dorais peut penser.

Il est clair que quand vous adoptez le même comportement neuf fois, c’est que c’est ancré dans votre fort intérieur. C’est dans votre ADN. Donc, au quotidien, monsieur Dorais doit être influencé par cela.

Maintenant, sans permis de conduire, comment fait monsieur Dorais pour se rendre à son travail ? Espérons que la Ville ne met pas un chauffeur à sa disposition ou qu’elle lui rembourse ses frais de taxis.

Pas fort, vraiment pas fort!

2 commentaires sur “Pas fort, Benoit Dorais et ses contraventions multiples”

Laisser un commentaire